The Division

Neuf

En quelques mots : Tom Clancy's The Division, c'est un peu le film Alerte ! de Wolfgang Petersen (1995 avec Dustin Hoffman, Morgan Freeman et Dr. Mamour jeune) mais à New York. Un virus nommé "Poison vert" ou "Grippe du dollar" tue et vide Manhattan de ses habitants pour la laisser aux mains des truands de toutes espèces. Seul ou accompagné, c'est à vous de sauver la ville.
Lire la suite

Tom Clancy's The Division : une aventure pas si imaginaire que ça.

Même si le jeu n'a rien à voir avec le regretté Tom Clancy à qui l'on doit nombre d'oeuvres politico-polar-militaire, notamment la saga Jack Ryan (A la poursuite d'Octobre Rouge, Jeux de guerre ou Danger immédiat), The Division reprend tous les éléments de ce qui à fait le succès de l'auteur : factions secrètes, suspense intense et réalisme. L'épidémie qui sévit dans le monde et en particulier à New York (votre terrain de jeu) pourrait hélas avoir lieue demain et c'est d'ailleurs dans cet esprit qu'est fait le jeu : les lieux sont connus (Time Square), les comportements peu surprenants et les personnes croisées pourraient être vos voisins de palier.

Vous, vous incarnez un "Agent de la Division" qui vient d'être activé. Mais la Division c'est quoi ? Sans vous dévoiler trop de l'intrigue, il s'agit d'un groupe d'intervention plus ou moins secret composé de quidams (votre boulanger, le gardien d'immeuble ou pourquoi pas votre propre femme), bref de n'importe quelle personne supposée civile et adulte. Une fois activé (un peu à la manière des espions dormants de "Espion Lève-toi" d'Yves Boisset - 1981), l'agent doit tout quitter, job et famille, puis partir accomplir la mission qui lui est assignée. En l'occurrence dans votre cas, sauver New York et rétablir autant que possible l'ordre ... car la ville est mise à feu à et à sang par différentes factions. Dans un contexte aussi sombre, il n'est pas étonnant (comme dans la réalité d'ailleurs) de devoir affronter de simples paranoïaques quotidiens, devenus des fous furieux meurtriers une fois réunis en meutes.

Un vrai mélange des genres

Souvent comparé à Destiny (Bungie/Activision - 2014) avec lequel il n'a pourtant pas grand-chose à voir, Tom Clancy's The Division fait également partie de cette nouvelle génération de jeux qui mélange un peu tous les genres. Aussi, The Division pourrait se définir comme un Action-TPS-MMO à composantes RPG, ce qui vous en conviendrez, est tout de suite nettement plus clair non ? Détaillons quand même un peu.

Action-TPS car tout se gère à la troisième personne et que vous aurez beaucoup de combats armés à mener. MMO, car même si vous pouvez jouer en solo, la coopération avec d'autres joueurs s'avère presque indispensable dans certains espaces (notamment dans la Dark Zone) ou lors de certaines missions. En outre, cette dimension massivement multijoueur, implique également des défis/missions quotidiens et quelques espaces PvP (Player versus Player). Enfin et surtout la dimension RPG apporte tout son lot d'améliorations (armes, compétences), de capacités (santé, soins des coéquipiers, etc.) ou de talents (headshots, etc.). Vous devrez donc gagner la traditionnelle expérience (EXP.) en menant différentes missions pour monter en niveaux (30 au maximum pour le moment) et vous doter de meilleures armes ou améliorations.

Quelques trouvailles intéressantes

Tom Clancy's The Division fonctionne parfaitement : Manhattan est immense, l'environnement est splendide, l'ambiance est juste et le jeu est assez simple à prendre en main. Les points marquants résident en deux mots : Dark Zone. Située au coeur de la carte (et colorée en rouge), la Dark Zone est ce que nous pourrions nommer, sans faire de politique, une "zone de non-droit". Dans l'histoire, il s'agit du lieu où le virus à frappé le plus fort et où subsistent les pires gangs de Manhattan. Accessible uniquement depuis des checkpoint militarisés, la Dark Zone est extrêmement dangereuse, certes par la présence des gangs susmentionnés mais surtout par le fait que les autres joueurs présents peuvent à tout moment devenir "renégats" et vous attaquer pour vous voler le matériel trouvé dans cet espace sinistre.

Pourquoi donc s'y rendre alors ? A date, pas de missions dans la Dark Zone, mais du matériel (armes, armures, etc.) voire même le meilleur matériel du jeu. En outre, il ne suffit pas de trouver (looter) du matériel et de sortir avec ... non, dans la mesure où la zone est très contaminée, le seul moyen d'extraire vos trouvailles est de vous rendre sur une zone d'extraction et y appeler un hélicoptère. Forcément, c'est souvent à proximité de ces endroits que vous attendent les renégats pour vous prendre l'arme ultime que vous n'avez même pas encore pu utiliser. Si nous ne devions vous donner qu'un seul conseil : le solo en Dark Zone est faisable, mais vraiment pas recommandé.

A noter ?

Comme tout MMO qui se doit, et sans que cela soit inhérent uniquement à cette composante, Tom Clancy's The Division peut-être très chronophage. Les missions elles-mêmes sont relativement courtes, mais la tentation d'en lancer une autre puis encore une autre est très forte, surtout lorsque vous êtes proche d'un niveau supérieur. A l'heure actuelle le niveau maximal est 30 mais sachez qu'une fois atteint vous aurez accès à de nouveaux contenus.

Notez aussi que si vous jouez à côté de vos enfants, indépendamment de la violence du jeu, le vocabulaire volontairement peu châtié voire assez vulgaire peut surprendre. Enfin, flâner dans les rues désolées de Manhattan vous permettra de croiser beaucoup de clins d'oeil (easter eggs) amusants.

(NB) Les captures d'écran de cet article-fiche ont été prises par nos soins sur PS4 et n'ont pas été retouchées.

Write a review

The Division

The Division

En quelques mots : Tom Clancy's The Division, c'est un peu le film Alerte ! de Wolfgang Petersen (1995 avec Dustin Hoffman, Morgan Freeman et Dr. Mamour jeune) mais à New York. Un virus nommé "Poison vert" ou "Grippe du dollar" tue et vide Manhattan de ses habitants pour la laisser aux mains des truands de toutes espèces. Seul ou accompagné, c'est à vous de sauver la ville.
Lire la suite

RelatedProducts

Panier

0,00 €