Doom

Neuf

En quelques mots : Doom c'est plus qu'un jeu, c'est un mythe...rien de moins. Il fut le fer de lance et la référence des jeux de tir en vue subjective, ce n'est d'ailleurs par un hasard si pendant près d'une décennie nous avons parlé de "Doom-Like" pour qualifier ce type de jeux. Vingt ans après le premier opus, le roi Id Software remet son titre en jeu.
Lire la suite

Doom, "IL" est revenu !

A l'instar du cinéma, de la musique ou de la littérature il existe aussi des noms de jeux vidéo qui font partie de la culture collective. A l'évocation du nom Doom en société, à minima nous entendrons "ça me dit quelque chose", au pire des gouttes de sueur et un retroussement de lèvres vous indiquera immédiatement que votre interlocuteur connait ... faites le test. Peu de jeux dans l'histoire ont laissé une telle empreinte et surtout ont autant incarné un genre à eux seuls. Pourtant le concept est simple : des gros monstres qu'il faut tuer avec des gros flingues pour ouvrir de grosses portes. Et ça marche ! depuis sa parution en 1993, Doom n'en est qu'à son quatrième (réel) opus mais fut décliné sur quasiment toutes les générations de supports sortis depuis lors (PC, N64, Jaguar, Game Boy, Playstation, Saturn, etc.).

Space Marine au Demon : "Salut ça gicle ?"

Si nous paraphrasons le célèbre Clarence Boddicker (Robocop - Paul Verhoeven - 1988), c'est que rarement un jeu à aussi bien illustré le propos. Fidèle à son héritage, Doom est brutal, rapide et sanglant ... très sanglant. Car depuis toujours dans Doom, quand vous tirez sur un ennemi, il n'est pas transpercé non, non il est "éparpillé" voire "vaporisé" selon l'arme que vous utiliserez. Notez qu'il reste quand même quelques "résidus" pour s'assurer qu'il y avait bien quelque chose avant de presser la détente. A ce titre, d'ailleurs nous vous recommandons vivement d'éloigner vos enfants de l'écran lors de vos aventures sur Mars.

En somme

Pour les Older Players, jouer à ce Doom cuvée 2016, c'est un peu replonger ses doigts dans le pot de Nutella, regarder un épisode des Maîtres de L'Univers ou revoir la publicité "Nestlé c'est fort en chocolat" des années 80 ... c'est le mix parfait entre nostalgie et aboutissement technique. D'un côté tout ce qui a fait la succès de la franchise est là : démons, portes, clés de couleurs différentes, super shotgun et BFG. De l'autre, une expérience visuelle très poussée et un rythme littéralement "d'enfer". Enfin, à la différence du dernier opus de Wolfenstein (The New Order et son "standalone" The Old Blood), Bethesda n'a pas cherché à développer histoire et sentiments, là Doom c'est du brut à tous les étages... mais personne n'en demande davantage.

A noter

En complément de l'aventure solo qui constitue le jeu en tant que tel, il existe bien sûr un mode multi-joueurs et aussi un mode nommé "Snapmap" permettant à chacun de proposer des niveaux "challenges" à l'ensemble de la communauté. Lesdites cartes à créer soi-même sont jouables selon les voeux du créateur en solo ou coopération ... un bon moyen de prolonger le plaisir.

Note 
06/03/2017

Défouloir absolu

Tout ce qui a fait la légende du FPS mais avec les moyens techniques d'aujourd'hui ... à ne pas louper ;-)

Write your review!

Write a review

Doom

Doom

En quelques mots : Doom c'est plus qu'un jeu, c'est un mythe...rien de moins. Il fut le fer de lance et la référence des jeux de tir en vue subjective, ce n'est d'ailleurs par un hasard si pendant près d'une décennie nous avons parlé de "Doom-Like" pour qualifier ce type de jeux. Vingt ans après le premier opus, le roi Id Software remet son titre en jeu.
Lire la suite

RelatedProducts

Panier

0,00 €